Vidéos ...








CCC 2008

Samedi 6 septembre 6 06 /09 /Sep 21:00

Petit rappel de la course ... 98 Kms de Courmayeur à Chamonix en passant par Champex en Suisse ... tout cela autour du Mont Blanc ... avec 5600 m + ... Un peu plus de 2000 partants ... et ~ 1300 finishers ...
le 29 Aoput 2008 ...

Voici une petite vidéo ... en attendant la récit de course qui arrive dans quelques minutes ...



Merci à KIKOUROU !!!

Par Criquet - Publié dans : CCC 2008 - Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires
Samedi 6 septembre 6 06 /09 /Sep 19:17



Lors de l’inscription en janvier, je n’aurai jamais cru vivre un moment pareil à Chamonix … Je me suis inscrit à la CCC parce que je savais que je n’aurai pas le temps de m’entrainer correctement pour l’UTMB … mais « la grande boucle » était quand même un de mes objectifs … En fait tout a commencé quand j’ai vu le reportage de Rhône Alpe TV … Je me suis dit un jour, je serai au départ de l’UTMB … donc même si cette année je me suis rabattu sur la CCC, je sais pertinemment que si j’ai la chance d’être tiré au sort pour participer à l’UTMB, je ne louperai pas cette occasion !!!  La préparation que j’ai  faite n’a pas été très sérieuse de ma part … On va dire que je partais pour faire un trail en montagne … J’ai essayé de me prendre le moins possible la tête même si cela n’a pas été facile !!!

Je suis arrivé le mercredi après midi sur Chamonix avec Rémy et Fanny … Je me suis installé au Gite La Tapia et je suis allé me promener au centre ville en fin d’après midi … ou j’ai croisé par hasard l’organisateur de la Trans Aq’ Gérard Caupène qui discutait dans un café avec un coureur … je me suis assis à leur  table … et finalement il m’a invité au restaurant … C’était très sympa et ça m’a fait très plaisir de partager ces moments d’avant course …  



Jeudi matin, après une très bonne nuit de sommeil, je suis parti sur Chamonix, avec Jeff, un anglais qui partageais la chambre avec moi, sympathique, et qui parle d’ailleurs un très bon français, pour aller retirer les dossards … Ensuite, un petit tour au salon … pâte… puis sieste pour être en forme le lendemain matin pour le départ de la couse …vers 18h les kikoureurs s’étaient donnés rendez vous au centre de Chamonix pour boire un coup … ma fois ce fut très sympa, très bonne ambiance, et enfin j’ai pu mettre un visage sur les pseudo du forum Kikourou. Retour au gite pour préparer mon sac … et oui, toujours à la bourre pour changer !!! Vers 21h je suis allé au restaurant pour manger les traditionnelles pâtes de la veille de course … et ensuite au lit !!!

Matin de la course, je vais dire comme d’habitude, le petit déjeuner n’a pas trop envie de passer, je me force à boire un thé, manger des biscuits … Et puis je pars en direction du centre ville pour rejoindre les bus, qui emmènent les participants en Italie pour le départ à Courmayeur, il est 07h45 … Là-bas, je pends mon temps, je fais une sieste, puis je me prépare. Le soleil commence a tapé fort, il n’est que 10h00 … J’ai le stress, je ne sais pas pourquoi, il n’y a aucun enjeu mis a part celui de terminer la course !!! Je ne sais pas … je me prépare, je m’hydrate, je mange un peu … l’heure tourne il ne reste qu’un quart d’heure avant le départ … je me décide a rejoindre les milliers de coureurs du côté de la ligne de départ … mais je ressens comme une envie de  … oui … de vomir … ce que je fais quelques secondes après … Ca commence mal … Je n’ai rien dans le ventre, la course va être dure !!! Je le sais … mais au départ j’en étais pas très convaincu … je me disais un trail en montagne qui va durer … et qui va être plus ou moins dure … Je ne suis pas au bout de mes peines !!!

                                                                     

Sur la ligne de départ, les discours s’enchainent en différentes langues, les gens sont euphoriques, c’est la fête mais j’avoue que le stress monte … C’est vrai, cela fait 8 mois que nous sommes inscrits … Il fait beau, il y a du monde partout, c’est de la folie … une ambiance de malade !!! Une ambiance que l’on voudrait retrouver pour toutes les courses en France !!! Bref, le départ est donné, et la foule s’élance en délire dans les rues de Courmayeur, les gens font sonner les cloches, ils applaudissent, un truc de ouf !!! En même temps steeve reprend tes esprits c’est le début de la course, il ne faut pas s’emballer … Je pars donc à une allure modérée pas trop rapide mais aussi pas trop lente pour éviter de me faire enfermer lors des passages étroits … Quelques centaines de mètres après le départ je retrouve une kikoureuse Mai74 … j’ai trop de chance, on s’était vu la veille et elle m’avait dit qu’elle prévoyait de mettre 18h … tan mieux, c’était mon « objectif », je m’étais donné un temps comme ça … Donc cool , je me dis … je la suis puis on verra bien … L’an passé elle avait couru en moins de 16h00 et avait terminé 162ème … mais c’est pas grave je la suis quand même… je suis fou et inconscient en plus !!! Elle est accompagnée de son beau frère Jean Yves, nous sommes donc trois à partir à bonne allure … et cela dure peut être un peu trop pour moi … arriver au premier col, je reviens un peu sur terre et je me dis stop, ne suis pas Mai74 sinon ca va être chaud !!!Donc je laisse filer un peu … et ceux jusqu’au refuge Bertone !!! Je croise Mai75 qui me dit de faire à mon rythme et de faire attention … Ce que je fais, je reste je crois 10 bonnes minutes au refuge le temps de faire le plein … Km12 …

Aller c’est reparti ... Premier col à plus de 2500 m c’est vraiment dure, il faut chaud… je n’avance pas !!! Mon accéléromètre polar tombe en panne… génial, je ne vois plus les kilomètres défilés … c’est peut être mieux ! Je me dis : Putain, ca va être dure j’ai a peine fait 15 bornes, le plus dure reste à venir … je décide de calmer un peu le jeu, je descend doucement vers le refuge Bonnati, le moral n’est pas trop là … je descends encore doucement vers Arnuva.

Je m’arrête comme d’habitude 5-10 min pour faire le plein et me reposer …J’ai les jambes lourdes et on aperçoit le grand col Féret …oh la la … et puis je n’avance pas … le temps passe mais les kilomètres eux non !!! A ma grande surprise, je monte le col, et j’arrive à doubler des gens … ca me fait du bien au moral … le soleil tape encore … mais faut y aller … C’est vraiment dure … je me dis mais qu’est ce que je fou ici !!! Purée !!! Une fois le col monté c’est que du bonheur enfin pour le moment car une grande descente est à prévoir … et celle la elle va faire mal … Je suis seul pendant cette descente, j’essaie de suivre un groupe, puis un autre mais pas facile … décidemment je ne me connais pas du tout en trail et c’est vraiment dure à gérer donc je fais un peu le yoyo et puis je fais à la sensation de toute façon je n’ai pas le choix …

La Fouly  Kms 40, superbe ambiance comme à tous les ravitos … je recharge tout et puis je me pose … je revoie Jean Yves, je mange un peu … des tuc, du saucisson, du pain … et puis j’attends, je suis vraiment trop bien ici posé sur la chaise… je n’ai pas envie de repartir … mais ce n’ai pas de la fatigue euh si un peu quand même mais c’est surtout de la fainéantise !!! Aller bouge toi !!!

Je repars et puis quelques kms plus loin je croise ou plutôt il me double, je parle de Philippe, un français, qui m’a sauvé … pendant la descente il mène un train d’enfer, on est plusieurs à le suivre … mais je me dis : putain le lâche pas, il a un bon rythme, il faut que je le suive … On passe Praz de fort … le temps passe plus vite Km 48 …. Mais ce n’est pas encore ça … on arrive a une monté de 7km pour rejoindre Champex … C’est dure parce que c’est un bon grimpeur … alors j’accroche … on sympathise en chemin … ca me redonne le morale et l’envie de me battre …

Arrivé a Champex Km 55 … on a déjà fait +3000 m, aller c’est bientôt la fin … on a pris une demi heure pour manger, pour se changer, et mettre la frontale aussi … car il fait nuit ca y est … il doit être 21h00 … plus que trois cols … ca va être dur !!! Mais Philippe est là et c’est géniale, je me sens pousser des ailes … On galope vers l’arrivé !!! Lol !!!La montée vers Bovine est passé presque comme une lettre à la Poste… et puis Philippe encore lui, mène le train, et j’accroche … on continue de doubler … pas facile mais il faut suivre … et puis la descente c’est pire, franchement il trace … je me dis merde … y a bien un moment ou je vais plus en pouvoir …

On arrive à Trient kms : 70 il est minuit 30… mais a peine arrivé, il faut repartir … J’ai mal au palet comme dab, donc j’ai du mal à manger, il fait froid, j’ai des nausées donc tout va bien … aller en route …

Catogne  cette montée a été dur … il fait nuit … c’est dure mais a force de le dire on n’y croit plus !!! Mais si là après 75 Kms … c’était chaud !!! J’accroche, je commence a me dire sérieusement laisse le partir il va trop vite, je suis mort … et pourtant les kms défilent ca fait du bien au morale !!! Putain ces gros cailloux !!! y en a partout !!! Les jambes sont plus que lourdes !!!! Aller plus qu’un col … A Vallorcine je dis a Philippe de partir sans moi, et  qu’on se retrouverait a l’arrivé … j’essai de manger un peu, je prends du gâteau savane au chocolat et je boit du coca … je n’ai toujours pas envie de repartir il reste 17 kms … je suis pas loin de Chamonix … il est 3h15 du matin et on est au kms 81 …

Aller je repars … dehors il fait toujours froid, je grelotte, j’ai envie de vomir, il faut que j’accélère sinon c’est crise hypothermie et hypoglycémie … aller on se bouge … c’est le dernier col c’est motivant … je marche, j’en ai marre, je me fais doubler. Et puis je suis seul, Philippe est parti et me voila dans le noir sur un chemin perdu dans la montagne … Oh le pauvre !!! On va le plaindre : il a choisit de s’inscrire on l’a pas forcé, non ? Lol … J’essai d’observer la montagne c’est un peu dur la nuit et puis au loin je vois les frontales qui éclairent le dernier col … OH MON DIEUX !!! … On dirait une guirlande sur un sapin de noël mais le souci c’est qu’il faut monter en haut de l’arbre !!! Encore Purée il a l’air vraiment haut … toujours une superbe ambiance même à 4 h du matin, les gens nous encouragent juste avant le col de la Tête au vent on est kms 84 seulement 4kms pour rejoindre le sommet …

Ca monte, ca monte, ca monte … ça n’arrête pas !!! C’est chaud, je fais des pseudos pauses soit qq secondes genre 5-10 sec pour éviter d’avoir froid … il ne faut surtout pas s’assoir … de toute façon, j’ai posé le cerveau y a bien longtemps au km 22 je crois, depuis je ne réfléchis plus je marche, je cours, je fais … !!! Je n’atteins pas le sommet, il y a des marches qui font 45 cm c’est dure, j’ai les bras en compote … Et puis soudain virement de situation, j’aperçois une tente Northface … je suis content, ca ne sera que de courte duré … et non on n’est pas au sommet … on monte encore puis on descend … stop … !!! J’en ai mare, il me faut du plat …SVP !!! Je continue, je marche, et au loin j’aperçois des bénévoles qui font un pointage au sommet … c’est trop bon !!! Pus que 10 km mais les plus dures …



 
Le soleil va bientôt se lever … le paysage est magnifique … mais j’avoue que j’ai du mal à profiter pendant les moments de «  souffrance »!!! Je cours … encore et encore et ca continue encore et encore !!!

 J’entends au loin les bénévoles à la Flégère Kms 91 ….Je cours cette fois mais je ne sais pas comment je fais !!! Je le fais c’est tout !!! Je passe le ravito j’y reste bien sûr 5 min je crois et puis il faut repartir … il ne reste plus que 7 kms mais où est donc Chamonix !!! C’est dur !!! Merde … je n’ai plus envie de me battre, je me laisse doubler … y a plein de cailloux … et j’ai les jambes défoncées, donc on y va doucement …

 Mais quand même, je suis un compétiteur non ?  Arrivé en sous bois, je repars en trombe vers l’arrivé … marre de me faire doubler … J’essaie de me remotiver … moral en dent de scie … j’en ai à nouveau marre, et puis je me dis maintenant, il faut que je finisse en moins de 21h aller aller …. C’est bientôt la fin … j’ai l’impression de faire du surplace … Pffff !!! J’accuse le coup !!! Et la j’aperçois le Mont Blanc, puis je me dis … oh la la dire qu’on est parti de derrière le Mont en Italie et là je me retrouve devant c’est un truc de ouf !!! Oh Oh steeve réveille toi … reste 3 bornes … Je repars donc, je rejoins assez rapidement la route … et j’accélère je me sens pousser des ailes … je cours, je cours … les gens encouragent les coureurs … c’est génial … superbe ambiance à Chamonix … Je franchis la ligne en 20h39 … WAHOU !!! Ce fut dure !!! Je retrouve Philippe à l’arrivé … on discute … J’ai les jambes plus que lourdes … elles sont énormes !!!Aller une petite douche et au lit … ca ira mieux demain …




     
Evolution, début, milieu,fin de course

Merci à tous les bénévoles, aux organisateurs, aux kikoureurs, à Philippe … Et à l’année prochaine pour je l’espère la grande boucle !!!

 

 Rencontre avec Dawa Sherpa :



Par Criquet - Publié dans : CCC 2008 - Ecrire un commentaire
Voir les 3 commentaires
Samedi 30 août 6 30 /08 /Août 18:52
Bien arrive a Chamonix ce matin ... vers 7h40 soit 20h40 de course ... je fini c est le principal, mais ce fut tres dure ... Recit de course en preparation ... sortez les mouchoirs !!! lol !!! A +
Par Criquet - Publié dans : CCC 2008 - Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires
Mercredi 27 août 3 27 /08 /Août 06:59

Eh oui ... départ aujourd'hui pour Chamonix ... Rdv Lundi pour les news ...


Pour suivre la course ... ici

Mon numero de dossard : 7488

Par Criquet - Publié dans : CCC 2008 - Ecrire un commentaire
Voir les 1 commentaires
Lundi 25 août 1 25 /08 /Août 09:00


Allons y pour la liste du matériel :

Chaussure Mizuno :          Kalenji 900 run :                  Booster :                 Cuissard Skins :

                                                 


Tee-Shirt Kalenji  :               Gants VTT  :                  Buff  :                Sac à dos Decathlon  17L :


                                            


        Bâtons raidlight trail pôle :              Manchettes ( hésitation) :           Guêtres (hésitation) :

                                                                       


Dans le sac :

 Coupe vent  Decat :       Manche longue Decat :          Tikka  :                   Myo XP  :      

                                                 


Barres énergétiques Maxim, gels Squeezy, Sporténine : 

                  

+ Recharge Boissant énergétique isoxant PRO, Noix de cajou

+ Collant type corsair Kalenji, matériel obligatoire : sifflet (sac), couverture de survie, élasto, carte d'identité, téléphone portable, Road Book, compeed un pot de creme Nok ...

Systeme de fixation sac à dos (Vieux campeur) :

                   

Par Criquet - Publié dans : CCC 2008 - Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires

Une course de Ouf !!!

UTMB 2009
28 Août 2009
~ 166 Kms Mont Blanc


Lousteve's blog

 

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés